DRESSE-LE POUR MOI / SOLO
COMPAGNIE 4120.CORPS - NANCY NAOUS

DLPM_SOLO_1.jpg

LE SPECTACLE

Nous sommes une famille de trois filles et un garçon. Il est l’héritier. Il est l’homme-avenir de la maison. Il équivaut trois filles. Les trois mots que j’entendais toujours mes parents répéter à mon frère lorsqu’il était un jeune garçon, étaient « d’être un homme ». Quand un jeune garçon n'avance pas sur le «droit chemin», ses parents implorent le seigneur et prient en disant: «Dieu, tu sais que je me suis efforcé à éduquer mon fils; j'y ai échoué. Dieu, dresse-le pour moi»

Nancy Naous, Chorégraphe

La chorégraphe, danseuse et comédienne libanaise explore dans ce solo la construction du corps masculin dans les sociétés arabes. Puisant dans ses origines, elle chorégraphie une danse inspirée par la culture arabe, notamment par la Dabké du Moyen-Orient et la danse Baladi empruntée à l'Égypte. Elle revisite les différentes traditions ou rites de passage qui marquent la vie d'un garçon.

+ Lien vers le dossier de présentation : cliquez ici
+ Bande annonce : cliquez ici
+ Site de la compagnie : www.4120pointcorps.com/
+ Captation disponible sur demande : cliquez ici

Soutiens :

 

Coproduction : Arab Funds For Arts and Culture (AFAC)
Avec le soutien de : 
DRAC Ile-de-France
Le Théâtre - Scène Nationale de Saint-Nazaire
Maison des Métallos - Paris
Centre National de la Danse Pantin
Micadanses
Ministère de la Culture Liban
Institut français du Liban
Ministère de la Culture et de la Communication
Cité Internationale des Arts
ECF (The Step Beyond Travel Grants)
Roberto Cimetta Fund
Compagnia di San Paolo
Mophradat
Hammana Artist House (HAH)
Zoukak Theatre Company (Focus Liban 2018)

 

I/O Gazette, Marie Sorbier :  Cette proposition se révèle aussi subtile que nécessaire. Elle parvient avec une force contenue à raconter une histoire stéréotypée du corps masculin dans les sociétés arabes, symboliques et sensuelles. Les deux danseurs sont magnifiques dans leur ambivalence, porteurs de toute la complexité de leur contradiction (l’étonnant Nadim Bahsoun et Alexandre Paulikevitch). De la transe aux libations, du dépouillement à l’exultation, c’est une palette nuancée, précise et charnelle qui parvient avec détermination à toucher et à faire penser. "

 

LA PRESSE TN: « Le masculin de Nancy Naous est pluriel, trans, viril et fragile, il échappe aux catégorisations. Le corps et ses expressions conventionnellement déterminées (cheveux, barbe, moustache...) sont le terrain de jeu de sa chorégraphie. Elle compose avec de nouveaux enjeux, un corps qui se forme et se déforme à la guise de la créativité et de la liberté, et non à celle des codes sociaux des uns et des autres. Un corps qui émane de lui-même et pour lui-même (...)»

ATELIERS AUTOUR DU SPECTACLE 

La compagnie organise des actions culturelles et des interventions artistiques ainsi que des échanges auprès des jeune public et des adultes afin de leur transmettre son travail et partager avec eux ses outils de création. Depuis février 2019, la compagnie met en place et développe des cours et ateliers sous le nom de Mada. Elaborée par Nancy Naous et ses danseurs, Mada est une pratique d'entraînement régulier pour danseurs et danseuses.

NANCY NAOUS - CHOREGRAPHE

Formée en théâtre à l'Institut des Beaux-Arts de Beyrouth au Liban, Nancy collabore comme danseuse et comédienne avec des metteurs en scène et artistes libanais comme Roger Assaf et Siham Nasser. Elle crée avecd'autres artistes libanais l'un des premiers collectifs libanais de théâtre de mouvement «Studio 11». Elle poursuit ses études supérieurs à Paris, obtient un master en théâtre et Arts du spectacle et un diplôme d'études corporelles. Au fil de ses allers-retours entre la France et le Liban, elle multiplie les rencontres et collaborations artistiques: avec le ZINC / ECM de Marseille, Anne Le Batard (Compagnie Ex-Nihilo), le Collectif Shams...

 

Elle fonde sa compagnie de danse contemporaine 4120.CORPS (4120 étant le nombre de kilomètres séparant Beyrouth de Paris). Imprégnées par l’histoire du Liban, ses créations tentent de préserver son identité et son vécu tout en aspirant à dépasser l’appartenance géographique.

EN PRATIQUE

Danse contemporaine  - A partir de 12 ans - Durée : 50 min
Compagnie basée à Paris, Le Havre, Beyrouth
Dimensions plateau minimum : 7,5m x 8,5m
En tournée : 1 danseur + chorégraphe + régisseur 

Photo 1
Photo 1
press to zoom
photo 3
photo 3
press to zoom
photo 2
photo 2
press to zoom