IL Y A UNE FILLE DANS MON ARBRE 

COMPAGNIE LES CHANTS DE LAME 

une voile dans mon arbre.jpg

LE SPECTACLE

Syd ne connait pas ses parents. Ils vivent quelque part, en Australie. 

Comme dab, il passe tout l’été chez son grand-père, très occupé à penser le monde. Syd a un plan : creuser un tunnel pour rejoindre ses parents. Parce que l’Australie, c’est tout droit. Son tunnel débute au pied du grand chêne, au fond du jardin. Mais cette année, il y a une fille dans son arbre : Lucille. Et elle a l’air décidé à rester. Son père est parti et il ne reste plus grand-chose de sa mère. Hormis son sourire.

 

Lucille et Syd vont se partager l’arbre - le garçon n’aura pas le choix ! - mais aussi leurs manques, leur exil, leurs espoirs. Deux quasi-orphelins, en manque de lien, d’amour, en quête d’identité, de sens, de cohérence. Comment se construire face au vide, à l’absence ?

Deux solitudes peuvent-elles s’unir, se soutenir, créer un avenir ?

Comment Imaginaire et Réalité s’épaulent-ils, s’entremêlent-ils pour réinventer, remodeler l’histoire ?

 

Lien vers le dossier du spectacle cliquez ici 
Lien vers le site de la compagnie : http://www.leschantsdelames.com 

 

Les soutiens :  
Texte lauréat de l’aide à la création de textes dramatiques - ARTCENA

Sélectionné par les rencontres du réseau ACTIF - 

Sélectionné par le Conseil Général de l'Essonne pour "Attention Travaux"

Finaliste du Prix Terzieff
Du Comité de lecture Jeune public des Ecrivains associés du Théâtre
Des Journées des Auteurs de Lyon 
Du Jardin d’Arlequin (anciennement Guérande)
Du Prix Kamari/ Collégiens

Le Moustier à Thorigny (77)

Théâtre du Vésinet (78)

Théâtre Jean Vilar/ Arcueil (94)

PRESSE DES SPECTACLES PRECEDENTS

LES MOTS QUI TOMBENT DU CIEL 

LE MASQUE ET LA PLUME, WEBTHEATRE :
« Ce sera une fête du langage. Ils sont deux en scène : l’auteure-actrice Natalie Rafal, qu’on perçoit à la fois comme un enfant et comme une magicienne - elle dit les mots, elle lance les bulles et les balles, Yves Javault, qui incarne un passant aux allures de clown vagabond. L’une est le charme du conte, dans la douceur et le mystère ; l’autre (qui n’a pas peur des chutes et des contorsions) la poésie de l’ailleurs. Le texte fait penser à Prévert, Queneau, Tardieu. » Gilles Costaz, Politis,  

 

COMMENT MARIE FORTE CUISSE A ALLÉGÉ LE POIDS DE L'HISTOIRE (ET ELLE-MÊME PAR LA MÊME OCCASION)

COSTAZ/ POLITIS, LE MASQUE ET LA PLUME, WEBTHEATRE :

« C'est le monde féerique à l'envers, un conte de fées sans fée. Natalie Rafal prend les mythes à contre-pied…On rit tout le temps car les effets de surprise sont aussi des gags. Ce n'est pas écrit pour les enfants sages, pas moraliste, avec une image indirecte et juste de la société d'aujourd'hui. Les enfants ont ici ce qu'ils méritent : une farce joyeuse, d'une contagieuse drôlerie noire. » Gilles Costaz/ Politis, le Masque et la Plume, Webtheatre 

 

FERME LES YEUX ET REGARDE AU LOIN (OU LE GUIDE POUR REUSSIR SA VIE)

TT - TELERAMA SORTIR, FRANÇOISE SABATIER-MOREL :

« Un spectacle tendre et plein d'humour sur la fin de l'enfance. » 

OÙ ÉTAIS-TU ? UN ROAD-TRIP AMOUREUX, POETIQUE ET DEJANTE

GILLES COSTAZ, WEBTHEATRE :
« C’est émouvant parfois même poignant, etonnant de fraicheur. Un spectacle pour les âmes rêveuses qui savent lire sur les lèvres... » Le monde.fr, Evelyne Tran 
«Cette parade sentimentale et colorée, sur fond de Stones, Joplin et Patti Smith, a un charme fou. » 

AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE 

MANUEL PIOLAT SOLEYMAT :
« La comédienne possède une présence scénique évidente. (...) à travers une belle écriture faisant intervenir humour, clins d’œil au public, mais aussi une sorte de tendresse parfois mélancolique, Natalie Rafal compose un univers fantasque qui a tout pour ne pas laisser indiffèrent. » 

REPRÉSENTATIONS 

Lundi 1er avril 2019 à midi - Théâtre Lucernaire - Paris - Audition / Sélectionné pour le Prix Lucernaire Laurent Terzieff - Pascale de Boysson 

Présentation du projet et Lecture du texte (parmi 5 projets dans le cadre de "Attention Travaux" plateau découverte de chantier de création) 
Le Mardi 19 Février à 11h - Salle Jacques Tati 
14bis avenue Saint-Laurent – Orsay 91400

L'ÉQUIPE 

À travers « Il y a une fille dans mon arbre » l’équipe se retrouve et chacun met à disposition son expertise au service du texte de Natalie Rafal. Bruno Michel, acrobate formé au Centre National des Arts du Cirque jouera le rôle de Syd, Natalie Rafal jouera le rôle de Lucile, la jeune fille.

Le duo Liina Keevallik et Cécile Rist offre au texte une mise en scène acrobatique dans un décor féerique qui fera voyager petits et grands dans un univers sensible et ludique.

LA MISE EN SCÈNE 

« En réfléchissant avec l’auteure et la scénographe, il nous est venue l’idée d’un arbre suspendu, à l’instar des araignéesdans les aires de jeux d’enfants. Notre arbre-araignée suspendu sera un véritable terrain de jeu. Il donnera envie à chacun (adulte compris) de grimper dedans, de se balancer, de traverser, de crapahuter, de se suspendre, se poursuivre, s’éloigner ou se rejoindre. Il sera objet de fantasmes, convoitises, dangers, mais aussi un refuge. Un espace ludique qui nous permettra d’accéder à une poésie physique, visuelle et concrète, grâce à la façon dont les acteurs évolueront à l’intérieur. » 

Cecile Rist, metteure en scène

EN PRATIQUE

Théâtre / cirque (danse, voltige et acrobatie) - à partir de 8 ans
1 acrobate et 1 comédienne

En voir plus

DERVICHE DIFFUSION ©

Structure de diffusion de spectacles vivants

Adresse : 13, rue de Cotte - 75012 Paris
Bureaux & Courrier : 91 Bis rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris

Tina Wolters - +33.6.10.58.42.96

tina.wolters@dervichediffusion.com

  • Facebook - White Circle