ILIADE

COMPAGNIE TRAMA

LE SPECTACLE

Après son succès au Théâtre Paris-Villette la saison dernière, Iliade est de retour pour dix représentations exceptionnelles !

« Depuis quelques années, j’entends autour de moi cette expression : nous sommes en guerre. Quel en est le sens ? Et surtout, le théâtre peut-il nous aider à comprendre les racines et la dynamique d’un conflit ? La lecture d’Homère m’a aidé à comprendre toute l’ambivalence contenue dans le mot guerre, un mouvement de bascule entre l’absurdité du geste et sa nécessité. L’occasion de porter sur scène Iliade s’est présentée au centre pénitentiaire de Meaux, lorsque j’ai rencontré ces hommes qui – par leurs visages et leurs corps – incarnaient à mes yeux les héros et les rois du mythe grec. » Luca Giacomoni

"Tout commença par un jour de violence." - Homère, Iliade, Alessandro Baricco

"ILIADE" : un spectacle brut et épuré en 10 épisodes d'une heure.
Chaque épisode constitue un spectacle à part entière et peut être vu indépendamment des autres. Il sera précédé d’un résumé des épisodes précédents.

Texte : Homère
Les derniers jours d’une guerre qui n’en finit plus de finir, depuis près de 10 ans, sur le rivage
de la Méditerranée, entre la ligne des bateaux grecs et les murs de Troie. Le combat des héros et des rois, l’attente épuisée des peuples, l’espoir d’une résolution et la possibilité d’un retour.


Distribution : 
Une distribution mettant côte à côte acteurs de métiers, anciens prisonniers et personnes toujours sous main de justice. Une douzaine d’hommes, et parmi eux, une actrice. Accompagnés par une chanteuse iranienne donnant couleur et rythme. 

Dossier de présentation : cliquez ici

Production : COMPAGNIE TRAMA
Coproduction : THEATRE PARIS VILLETTE
Ministère de la Justice, ARCADI, DRAC, SPIP77 et DISP Paris
Le Centre Pénitentiaire de Meaux Chauconin Neufmontiers

L'HUMANITE :  MAGISTRAL !
20 MINUTES : Une prouesse culturelle et sociale unique.
LE MONDE : L’épopée de l’« Iliade », interprétée par des détenus et comédiens professionnels
LE PARISIEN : De la prison de Meaux à la guerre de Troie: des détenus jouent l'« Iliade » sur scène à Paris
RTL : Une aventure exceptionnelle.

LE FIGARO : Ce qui frappe, c’est la sincérité de l’engagement de chacun. (…) C’est simple, direct. Le texte, le corps, la sensibilité font surgir les héros, les guerriers qui se battent pour Troie et la belle Hélène.

REPRÉSENTATIONS

- Théâtre Paris Villette - Paris 19  : Du 6 au 16 Juin 2018 - Un épisode par soir
Episode 1. La colère d’Achille - mercredi 6 juin à 20h
Episode 2. Le duel pour Hélène - jeudi 7 juin à 20h
Episode 3. Un jour de bataille - vendredi 8 juin à 19h
Episode 4. La défaite des Achéens - samedi 9 juin à 20h
Episode 5. Dans le camp ennemi - dimanche 10 juin à 16h
Episode 6. L’assaut du rempart - mardi 12 juin à 20h
Episode 7. Brûler les navires - mercredi 13 juin à 20h
Episode 8. La mort de Patrocle - jeudi 14 juin à 20h
Episode 9. La mort d’Hector - vendredi 15 juin à 19h
Episode 10. La fin de la guerre - samedi 16 juin à 20h

- Théâtre Monfort - Paris 15 : Le 3 Août 2018 - Intégrale de 10 épisode 

DU TRAVAIL DE RÉPÉTITION À LA SCÈNE

Rester droit malgré ses failles :
Dans le texte d’Homère, il faut lutter pour défendre ce à quoi on croit, ceux à qui on tient, ce qui est de la justice, du droit, de l’honneur, et pour autant composer avec la nature humaine, ses peurs, ses lâchetés ou ses renoncements. ILIADE montre des hommes capables du pire comme du meilleur.
Mettre en valeur la beauté d’être homme, c’est cela que Luca veut tenter en prison, avec un groupe d’hommes jugés par la société et toujours soumis à son regard. Comment atteindre cette beauté avec et dans cet univers carcéral dur ?
Peut-on dépenser, canaliser l’énergie de personnes détenues purgeant de longues peines pour porter la résolution du conflit sur scène ? 

 

Des conditions de création singulières :
Les séances de travail commencent toujours par un training intense, dur, pour être attentif, pour que le corps soit prêt, réactif. Et ces corps-là sont particulièrement intéressants. Ils sont lourds, « fatigués », mais la qualité des regards, des postures et de leur présence est singulière. La démarche de création demande une structuration qui ne leur est pas habituelle : aucun n’a jamais pratiqué le théâtre, un seul peut-être a déjà vu un spectacle. Il faut donc installer des habitudes de travail et s’appuyer sur la présence d’acteurs professionnels pour montrer le chemin, changer le climat et faire que cela arrive. Leur exemple rend vivant, concret la discipline de l’acteur, l’acceptation des consignes et de la tentative ouverte. Chacun curieux et respectueux de l’autre, le groupe se forme, solidaire et soudé. 

METTEUR EN SCÈNE - LUCA GIACOMONI

Acteur et danseur en Italie, il décide d’intégrer à Paris l’École Internationale de Théâtre Jacques Lecoq pour devenir metteur en scène. Il complète sa formation avec Eugenio Barba et les acteurs de l’Odin Teatret. Il travaille auprès d’Abani Biswas, Jairo Cuesta et Jim Slowiak, collaborateurs
de Jerzy Grotowski. Pendant cinq ans il suit le travail de Gennadi Nikolaevic Bogdanov, héritier de la biomécanique théâtrale de Meyerhold, jusqu’à la réalisation de Georges Dandin en 2009. Il étudie le mime, la Commedia dell’Arte et, travaille au Théâtre du Soleil. Ariane Mnouchkine l’accueille ensuite à la Cartoucherie de Vincennes pour qu’il puisse y poursuivre sa recherche.
La centaine de personnes réunies forme un groupe de recherche international. Il crée alors la compagnie TRAMA et monte un projet d’improvisation théâtrale centré sur la relation acteur/spectateur.

 

Aujourd’hui Luca Giacomoni – en partenariat avec la Scuola Holden Storytelling & performing arts– prolonge le projet de la compagnie en portant la création de WhyTheatre, futur lieu de recherche, de partage et de mutualisation dédié aux narrations actuelles. Il y est question de : Prendre la parole – Choisir les mots – Composer une image – Travailler en équipe – Partager une vision – Dessiner une stratégie – Remettre en question – Innover – S’entrainer – Trouver sa voix – Jouer – Raconter le monde. 

ACTIONS CULTURELLES

MASTER CLASS :
Forme de l’action : Ateliers d’acteurs autour du texte d’ILIADE, initiation aux méthodes de travail et de prise en charge du récit – mise en forme de saynètes.
– Présentation des saynètes auprès des classes des établissements scolaires dans le cadre du projet

« Passerelles ».
– Intervention-spectacle autour de l’histoire de l’Iliade devant le public, lors de l’exploitation du spectacle en mai dans les différents espaces du théâtre Paris-Villette. 

PROJET « PASSERELLES » : EN COLLABORATION AVEC LE THÉÂTRE PARIS VILLETTE :
Forme de l’action : Présentation des saynètes construites à partir de l’ILIADE
Médiation autour du projet ILIADE en amont des représentations.
Autonomisation des élèves incités à venir voir le spectacle lors de son exploitation 

INTERVENTION EN MILIEU UNIVERSITAIRE :
Forme de l’action : Présentation d’ILIADE et du contexte spécifique de la création, dans le cadre du séminaire « Théâtre et migrations » dirigé par Linda Fahssis
Objectif réalisable : Sensibilisation autour du spectacle ILIADE et de son processus de création

EN PRATIQUE

 

Création 2017 - Théâtre - Durée : 10 épisodes indépendants d'1h chacun
Coproduction : Théâtre Paris Villette
Sur scène Paris Villette : 12 comédiens, personnes détenues et ex- détenus
Sur scène en tournée :  6 comédiens et ex-détenus
Possibilité de programmer uniquement 1 épisode
Léger techniquement

En voir plus

DERVICHE DIFFUSION ©

Structure de diffusion de spectacles vivants

Adresse : 13, rue de Cotte - 75012 Paris
Bureaux & Courrier : 91 Bis rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris

Tina Wolters - +33.6.10.58.42.96

tina.wolters@dervichediffusion.com

  • Facebook - White Circle