MATIN BRUN

COMPAGNIE DEMAIN EXISTE

play site.png

LE SPECTACLE

“On aurait dû dire non. Résister davantage, mais comment ? Ça va si vite, il y a le boulot, les soucis de tous les jours. Les autres aussi baissent les bras pour être un peu tranquilles, non ?”

Matin Brun, Franck Pavloff

Charlie et Tom vivent dans une époque trouble.

L'Etat Brun, au pouvoir depuis peu de temps, impose une nouvelle loi : “nul ne doit posséder de chat non brun”, puis cela s'applique aux chiens. Charlie et Tom, concernés, acceptent docilement ces nouvelles règles : ils veulent être de bons citoyens, “ne pas avoir de problèmes”. De fil en aiguille et presque imperceptiblement, l’Etat Brun durcit ses exigences.

Les deux jeunes gens, ballotés entre une société de plus en plus tyrannique et leur aspiration naturelle à croquer la vie, vont-ils commencer à s’alarmer ?

 

Après le succès de "La Belle lisse poire du Prince de Motordu" destiné aux maternelles et élémentaires, la compagnie Demain Existe propose une adaptation très actuelle et festive de ce texte sur le totalitarisme destiné aux collèges et lycées.


 + Lien vers le dossier de présentation : cliquez ici
 + Lien vers le site de la compagnie : 
https://www.demainexiste.com/
 

Création soutenue par :

Théâtre Madeleine Renaud à Taverny (95)

Anthea Sogno, Théâtre des Muses à Monaco (accueil en résidence)

Centre culturel La Comète à Hésingue (68)

FRANCK PAVLOFF, AUTEUR

Franck Pavloff est un romancier et poète français, né en 1940 à Nîmes.

Il écrit "Matin Brun" , une nouvelle de 11 pages, sur un coup de colère en 1998, lorsque la droite s'allie avec le Front National pour remporter la présidence de certaines régions de France.

Aujourd'hui, la nouvelle est vendue à plus de deux millions d'exemplaires, et traduite dans près de 25 langues.

 + d'information : cliquez ici

NOTE D'INTENTION & SCENOGRAPHIE

UNE ESTHÉTIQUE DE L’INSTABLE
Dans l’univers de Matin Brun, la liberté n’a plus cours : les citoyens sont pris au piège  de lois et de réglementations qui les restreignent toujours un peu plus, les éloignent de la raison, de l’information, de la culture, les isolent de leurs semblables pour mieux les surveiller.
Cela est traduit plastiquement par ... la boîte en carton. On l’utilise comme on enferme et manipule le citoyen aveugle : avec elle tout devient ordonné, étiqueté, sous contrôle, sous son aspect brut et neutre elle perd toute valeur, c’est l’objet anonyme par excellence.
En nombre, les boîtes en carton s'amassent jusqu'à former de véritables structures, des murailles en apparence rassurantes : tout a l'air bien rangé.
Mais cet équilibre est précaire, que se passe-t-il quand on doit retirer LA boîte du dessous? Dans la scénographie, quand le narrateur remonte dans ses souvenirs refoulés en fouillant dans ses cartons, l'édifice qu'ils forment devient instable jusqu’à menacer de s’écrouler.

OMNIPRÉSENCE DES ÉCRANS
Pour masquer la dureté des restrictions et du contrôle imposé, le régime Brun utilise une propagande qui s’immisce dans tous les aspects du quotidien. Ces interférences sont présentées via du mapping vidéo, projeté sur de multiples surfaces du décor créant une mosaïque d'écrans.


LA VIDÉO COMME JOURNAL INTIME
Le narrateur de l’histoire nous fait part de ce qu’il ressent en utilisant son téléphone portable. L’emprise de l’Etat Brun est tel qu’il n’ose parler de ses craintes à ses proches, alors Tom se filme … « On ne sait jamais, ce témoignage pourrait servir... »

PAULINE MAREY-SEMPER, METTEUSE EN SCÈNE

Formée au théâtre à l’Ecole Claude Mathieu, Pauline Marey Semper crée la compagnie Demain Existe en 2013.
Entre 2015 et 2020, elle joue notamment dans George Dandin et Tartuffe m.e.s de Coline Moser, dans En Manque de Vincent Macaigne au Théâtre Paris-Villette, dans Pôle au théâtre Hébertot. En 2017, avec le soutien du théâtre de Fontenay-le-Fleury, elle met en scène La belle lisse poire du Prince de Motordu, joué plus d’une centaine de fois et dont les tournées se poursuivent en France et à l’étranger.

« Adolescente, sur invitation de mon grand-père, j’ai lu Matin Brun. Les années passant, le souvenir de cette lecture ne m’a pas quittée. »

 + d'information : cliquez ici

AXES PÉDAGOGIQUES

A l'issue de chaque représentation, des échanges "bords plateaux" seront proposés par les artistes.

Pour aller plus loin, plusieurs axes peuvent être travaillés autour du spectacle :
- Le rôle de la mémoire collective 
- Réfléchir sur notre propre implication en tant que citoyen et notre responsabilité individuelle
- Autour du totalitarisme :
Films : La Vague, par Dennis Gansel - Cabaret, par Bob Foss 
Romans : Si c’est un homme, par Primo Lévy - La ferme des animaux, par George Orwell 
Bande-dessinée : Maus, par Art Spiegelman
Écoute audio de “Matin Brun” par les comédiens Jacques Bonnaffé et Denis Podalydès. https://youtu.be/oQW35PYvp5c

 + Lien vers le dossier de présentation : cliquez ici

CALENDRIER PRÉVISIONNEL

Du 1er au 6 août 2020 : 1ere résidence de création, recherche au plateau et premiers essais de décor - Théâtre des Muses (Monaco)


Décembre 2020 : 5 jours de création au plateau au Théâtre Madeleine Renaud de Taverny (95) 

 

Février 2021 : 6 jours de création au plateau au Complexe culturel La Comète Hésingue (68)

Mars 2021 : Résidence à L'Haÿe les Roses - Représentation sortie de résidence le 29 mars à 15h30

10 et 11 mars 2022 : représentations scolaires et tout public au Théâtre Madeleine Renaud de Taverny (95)

 

Mai 2022 : Représentations scolaires et tout public au Complexe culturel La Comète Hésingue (68)

 

EN PRATIQUE

Tout public, conseillé à partir de 10 ans - Durée : 1h10

En tournée : 2 comédiens, 1 ou 2 technicien.nes selon lieux
Compagnie professionnelle basée à Paris 

DERVICHE DIFFUSION ©

Structure de diffusion de spectacles vivants

Adresse : 13, rue de Cotte - 75012 Paris
Bureaux & Courrier : 91 Bis rue Jean-Pierre Timbaud - 75011 Paris

Tina Wolters - +33.6.10.58.42.96

tina.wolters@dervichediffusion.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc